Comment choisir un matelas bébé

Comment choisir un matelas bébé ?

 

Le bon épanouissement de bébé passe par un sommeil reposant et réparateur. Pour parvenir à cette quiétude, le choix du matelas bébé bio est à faire avec la plus grande attention. L’hygiène et la sécurité ne sont que deux critères parmi toutes celles qui sont à prendre en compte pour ce choix. En outre, les diverses matières de fabrication disponibles sont variées : il y a celles qui sont naturelles et celles qui sont synthétiques. Dans les deux cas, les acheteurs sont souvent tentés d’acheter les produits naturels. Toutefois, ces produits peuvent cacher des composants peu recommandables qu’il convient de détecter, soit à l’aide de l’étiquette, soit en s’informant directement auprès du commerçant. Prenons l’exemple de la colle pour l’assemblage du matelas, certaines marques utilisent du néoprène tandis que d’autres optent pour de la colle à base d’eau. Bien que ne constituant qu’une infime partie de la literie, cet élément peut jouer sur la résistance et la longévité du matelas. Afin d’aider les parents à bien faire leur sélection, ci-après quelques pistes d’orientation dont les types de matelas et les critères à considérer pour le choix du matelas pour bébé.

Les divers types de matelas pour bébé

 

Outre les couleurs, les motifs et la taille du matelas, ses composants permettent également de les distinguer les uns des autres :

  • Le matelas en fibres de coco

Celui-ci est le plus populaire car il est naturel et durable. Concrètement, il renferme en majeure partie des fibres naturelles et des fibres de noix de coco. La fibre de coco permet une bonne circulation de l’air, sans déformer ou aplatir rapidement le matelas. Du point de vue de l’hygiène et du bien-être, ce matelas est antibactérien et antiallergique, mais surtout il n’est doté d’aucun produit chimique. Le contact avec la peau de l’enfant n’a donc aucun impact négatif sur la santé de celui-ci. Le hic c’est qu’il est rare sur le marché et peut s’avérer coûteux lorsqu’il y en a. Le choix de la qualité est toujours payant. D’ailleurs, dans la plupart des cas, ce matelas est souvent accompagné d’une housse en Tencel, favorable pour la régulation de la température.

  • Le matelas en mousse

Le matelas en mousse peut être en polyester, polyuréthane ou viscoélastique. Le bon rapport qualité/prix est le principal avantage de ce matelas. En outre, les traitements anti-bactériens et anti-fongiques contribuent à la protection de bébé durant son repos. Tout comme la fibre de coco, la mousse procure un confort certain à l’enfant, grâce à la présence de matériaux souples et flexibles dans sa composition. Ce modèle dispose d’une bonne esthétique et permet une meilleure fortification des muscles et améliore la posture du bébé. En effet, ce matelas garde son dos bien droit et maintient sa colonne vertébrale. De plus, ce qui le différencie  des autres types de matelas est qu’il a le coutil enduit d’Aloe Vera. Cet élément 100% naturel est idéal pour les bébés ayant la peau sensible et fragile. Autre atout, il est léger et résistant, ce qui permet de préparer la venue d’un prochain nouveau né. Par contre, il faut faire veiller à ce que la mousse ne soit pas trop molle car elle se déforme facilement.

  • Le matelas en latex

Le matelas fabriqué en  latex est également sain pour le bébé. Ses capacités anti-bactériennes et anti-allergiques et même thermorégulatrices font de lui un matelas sûr. La majorité des matelas en latex sont équipés d’un coutil en Tencel, une fibre qui a pour rôle de régulariser la température.  A noter que ce modèle est disponible en version synthétique et en version naturelle. Un autre avantage est son élasticité naturelle qui protège l’enfant contre la tête plate.

  • Le matelas à ressorts

Le matelas à ressorts contient des spirales, du tissu et un rembourrage bien dosé qui permettent une bonne circulation de l’air. Cela fait de lui une couchette confortable et saine grâce à ses propriétés anti-bactériennes. Le matelas à ressorts dispose d’une longévité considérable. Par ailleurs, il offre de la fraicheur au bébé en période de forte chaleur. Cette fraîcheur est utile dans la mesure où la chaleur et la transpiration excessive rendent le bébé nerveux et l’empêchent de dormir convenablement. Concernant son coût, il aussi cher que les matelas naturels.

  • Le matelas bébé gonflable

Ce  modèle pneumatique est spécialement conçu pour le repos pendant les déplacements ou les  voyages. Il est aussi confortable, moelleux et pratique bien qu’il ne soit pas purement naturel. Il est doté d’un tissu imperméable et peut être recouvert par un drap housse. C’est un type très compact, léger et facile à ranger car il suffit de le dégonfler pour le transporter. Le modèle gonflable est également simple à entretenir car il est lavable à l’eau. Le matelas gonflable peut servir  pour seconder un matelas plus épais ou pour être associé à un lit parapluie. Il offre aussi un bon atout qualité/prix. Bien entendu, ce modèle est idéal pour les familles qui voyagent souvent.

  • Le matelas en fibres de bambou 

Ce type de matelas est rare sur le marché. Doté d’une certaine pureté, il offre plusieurs avantages au nourrisson dont une bonne circulation d’air et la régulation de la température. De plus, il est naturel et ne contient pas de produits chimiques.

Les critères pour choisir le bon matelas pour bébé

 

En général, l’achat dépend du budget des parents, de la taille, du poids et des allergies éventuelles du bébé. Il est nécessaire de mettre quelques critères en évidence pour déterminer les besoins du petit et prendre la décision finale concernant le matelas pour bébé.

La taille et l’épaisseur du matelas

Les dimensions du matelas sont importantes pour le confort, la sécurité et la liberté de bébé durant son sommeil. Ainsi, sa taille et celle de sa couchette sont à mesurer avec plus ou moins de précision. La plupart des lits pour bébé sont compatibles avec un matelas de 60cm x 120cm. Toutefois, il y a aussi des matelas qui mesurent 70cm x 140cm. Pour le berceau, la taille usuelle est de 33cm x 72cm. Dans tous les cas, la taille du matelas doit être proportionnelle à celle du lit. Cela permet d’éviter notamment que le petit ne se coince entre le matelas et les parois du berceau lors de son sommeil si le matelas est trop petit. Concernant l’épaisseur, elle est généralement comprise entre 12 et 15 cm.

La densité du matelas

La plupart des gens confondent la densité et l’épaisseur alors que ces deux termes n’ont pas la même signification. En d’autres termes, il faut choisir un matelas qui ne soit ni trop mou, ni trop solide. La fermeté est donc une caractéristique à prendre en compte. Si le matelas est trop mou, il ne pourra pas soutenir convenablement l’enfant. Dans ce cas, ce dernier risque d’être en contact directe avec le lit ou le berceau. Si le matelas est trop dur, le bébé risque de se faire mal et ne pourra pas dormir tranquillement. Pour une fermeté adéquate, opter pour une densité comprise entre 20 et 22 kg par mètre cube.

La sécurité

La sécurité est l’un des critères les plus importants lorsqu’il s’agit du bien-être d’un bébé. Cette sécurité est garantie lorsque la densité, la taille et l’épaisseur du matelas suivent les normes en vigueur comme les certifications CERTIPUR et OEKO-TEX. Consulter la fiche technique du matériel ou demander conseils au vendeur de matériel pour bébés permet de connaître les caractéristiques d’un matelas pour nouveau né. Quelques indications permettent de mesurer le niveau de sécurité d’un matelas comme ses dispositions anti-bactériennes, anti-allergiques ou ignifugées.

La matière de fabrication

Concernant la matière de conception du matelas, que ce soit pour son ensemble ou pour le coutil, le choix est large. Pour le bien-être et la santé de l’enfant, les matelas fabriqués avec des composants naturels (l’Aloe Vera, fibre de coco, Tencel et latex) doivent être privilégiés. Elles sont plus douces pour la peau, contrairement aux modèles de conception en plastique qui renferment des particules de pétrole et qui sont durs. Ces composants en plastique peuvent également être mélangés avec des produits chimiques ou toxiques qui exacerbent les allergies chez le nouveau né. Au contraire, les matelas fabriqués naturellement sont fiables du point de vue de l’aération entre les fibres et de l’évacuation de l’humidité.

L’entretien

Puisqu’il s’agit du bien-être de votre enfant, il est évident de se pencher sur la propreté de son environnement dont le matériel qui est mis à sa disposition. Un matelas simple à entretenir constitue un critère à ne pas négliger. Pour une meilleure protection d’un matelas bébé, il est préférable de l’envelopper d’un protège imperméable facile à laver. Imperméable car l’urine du petit peut salir et endommager rapidement son matelas. Un nettoyage à l’ammoniaque est une méthode qui permet de désinfecter la couchette et d’éliminer les mauvaises odeurs. Les modèles dotés d’une housse permettent aussi un entretien facile.

Le prix

En général, le prix d’un matelas pour bébé tourne autour de 50 à 210 euros l’unité. Cela dépend du modèle, des composants et de la marque. Les matelas fabriqués avec des produits naturels tels que la fibre de noix de coco, le latex naturel ou la fibre de bambou sont plus chers. Cela est dû à leur pureté et leur nombre limité sur le marché.

Bon à savoir :

 

Pour aller encore plus loin et pour permettre une meilleure réflexion sur le choix du matelas pour bébé, nous allons parler des rôles des différents produits qui peuvent constituer ledit matelas.

Le latex : Le latex possède généralement la fonction thermorégulatrice. Qu’il soit naturel ou synthétique, il empêche la progression des bactéries qui peuvent être sources d’allergies. Il est souple et assure un maintien confortable au bébé.

La fibre de coco : Réputée pour ses propriétés hypoallergéniques, la fibre de coco assure également une bonne hygiène et affiche de nombreux atouts pour le nourrisson. Notamment sa facilité d’entretien et son pouvoir anti-acarien. De plus, il est naturel et écologique.

Le Tencel : Concernant le Tencel, il prend soin du bébé qui a une transpiration excessive. Le Tencel est une fibre tirée de la pulpe de bois tels que l’eucalyptus et le feuillus.

La fibre de bambou : Tout comme le Tencel, la fibre de bambou est idéale pour la douceur et pour les bébés qui transpirent beaucoup. En effet, cette fibre possède des capacités anti-bactériennes et un pouvoir certain d’absorption.

La laine : Elle possède les fonctions thermorégulatrice et isolante. C’est un corps entièrement naturel et recyclable. La tonte des moutons se fait généralement de façon manuelle, ce qui assure une qualité supérieure au matelas fait avec de la laine.

Le polyester et le polyuréthane : Fait à partir de fils ou de fibres de polyester, cette matière touche la majorité des tissus. Sa souplesse, sa flexibilité et sa douceur permettent un confort optimal pour l’enfant. Quant au polyuréthane, sa composition le rend souple et viscoélastique, ce qui rend la mousse rigide et souple à la fois.

 

En conclusion, le confort de bébé durant ses heures de repos l’aide à s’épanouir dans de bonnes conditions. Pour y parvenir, un lit et un matelas de qualité et sécurisants sont de mise. Les critères que nous avons évoqués ci-dessus tels que la matière de fabrication, la taille et la densité du matelas permettent d’orienter les parents lors de l’achat du matelas pour nouveau né. En outre, il y a certaines règlementations à respecter et qui sont transcrites dans le décret 2000-164 du 23  février 2000 concernant la literie. Les certifications officielles comme CERTIPUR et OEKO-TEX constituent un gage de qualité du matériel choisi. Quoiqu’il en soit, la décision finale appartient aux parents. D’autant plus que l’on assiste aujourd’hui à l’apparition de nouvelles formes de lit pour bébé comme ceux accolés à celui des parents ou les lits évolutifs par exemple. Ce nouveau type de lit ou de berceau nécessite un matelas spécifique que les parents peuvent faire faire auprès d’un artisan ou auprès des entreprises qui proposent ce type de prestation.