Bien dormir : entre rêve et cauchemar pour des millions de personnes

             Bien dormir : entre rêve et cauchemar pour des millions de personnes   

 

           Douce nuit, profond sommeil.....prélude d'une délicate  berceuse pour partir vers de beaux rêves, avec quelques lignes de Proust : «Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se fermaient si vite que je n'avais pas le temps de dire, je m'endors»......

 

Et si douceur et  romantisme étaient une solution pour bien dormir et bien récupérer de nos fatigues et autres maux de notre quotidien ?

N'hallucinons pas, restons conscients, vigilants et attentifs aux informations élémentaires suivantes  pour bien sentir et comprendre l'essentiel du sommeil, et corriger les causes de nos insomnies.

Nos journées ont un cycle de vie bien établi et précis : en résumé le jour pour l'activité, la nuit pour le repos. Ce n'est pas exact pour tout le monde, certaines vies professionnelles, et  bien d'autres raisons vont dérégler notre horloge «biologique». Des dérèglements à l'origine de nombreux et sérieux problèmes d'équilibre mental et de santé.

 

Pour faire la lumière sur vos nuits de sommeil :

Il faut distinguer l'endormissement, la somnolence et l'assoupissement, les phases initiales pour plonger dans les bras de Morphée.

Ces phases conditionnent  le passage du corps, du mode éveil au mode sommeil.

S'endormir bien, c'est être calme et détendu, dans son corps et dans sa tête. Prenez votre position habituelle, nous avons tous un « meilleur » côté, et aussi un repli foetal sur nous même.

Relaxez-vous et fixez bien  dans vos pensées, une image agréable, un tableau féérique.

Certaines mamans accompagnent la «prise» de sommeil de leurs chérubins, avec une belle histoire, un petit câlin, et finissent en leur demandant «choisis-toi un rêve»...il s'endort avec!

 

Après la première heure, nous entrons dans un sommeil profond, et ses différentes composantes, celle notamment du sommeil paradoxal, moment propice à l'arrivée des rêves. C'est bien de rêver, car ceux qui n'ont pas leur compte de sommeil sont souvent privés de rêves. Une bonne nuit, c'est en moyenne huit heures d'un bon repos, repos physique et psychique indispensable à une parfaite récupération.

 

Rappel des principaux conseils pour bien trouver le sommeil et bien dormir :

Une chambre calme, ambiance agréable et intime, température tempérée,un bon matelas, un lit placé au bon endroit, la tête au nord, un bon conseil de grand mère,  qui dit aussi de ne pas s'inquiéter  d'un  sommeil «lunatique»  en période de pleine lune.

Un instant de relaxation avec une bonne lecture, une tisane apaisante.

Un bon matelas naturel, pour assurer la bonne protection de votre squelette, et plus précisément de votre dos et de votre colonne vertébrale. Un bon matelas signifie, et c'est très très important, le choix d'un bon oreiller. On ne peut pas bien dormir si la position de la tête n'est pas idéale. Il s'agit là d'un petit confort avec un effet des plus important.

 

Les règles élémentaires d'hygiène de vie à respecter :

Il faut éviter les excitants le soir,  (café, thé, vitamine C), de même que des repas trop copieux et trop «arrosés».

Les activités physiques sportives sont vivement déconseillées après vingt heures.

Ne pas sauter votre heure de sommeil en restant devant la télévision pour voir la fin du film.

 C'est  l'une des causes principales du manque de sommeil de notre société, submergée

d'informations, mais bien trop sourde aux conseils de prévention et de santé.

 

 

 

Quelques chiffres à méditer :

1 français sur 3 se plaint de troubles du sommeil,et principalement d'insomnie.

La moyenne de la durée d'une nuit d'un français est de 7 heures

80%  jugent dormir dans de bonnes conditions

42%  souhaiteraient revoir leur matelas.

57%   avouent regarder la télévision dans leur chambre

37% affirment que le rythme de leur travail à un effet négatif sur le rythme de leur sommeil

13% sont victimes de somnolence par défaut d'un sommeil réparateur

Quelques précisions complémentaires   

1 français(e) sur 3 est un ronfleur. Les hommes sont toujours majoritaires.  

4% souffrent d'apnées du sommeil

5% sont affectés par le syndrome des jambes sans repos. 

Ces chiffres sont extraits d'un sondage B.V.A.2012 pour le compte de l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance (I.N.S.V), sondage qui révèle également avec effroi  que la somnolence au volant est le premier facteur d'accident...pas moins d'un accident sur trois!  

Il est urgent de se réveiller, pour clamer que la Journée Nationale du Sommeil fait bien de stigmatiser toutes les conséquences dramatiques de nos mauvaises nuits. 

 

Dépression et sommeil : une liaison dangereuse.

Les idées noires font les nuits blanches, ou les nuits blanches les idées noires?

Voyons la question..

Le dépressif dort très mal, lorsqu'un problème psychique survient, les nuits sont perturbées.

Mais on déprime aussi par manque de sommeil, car on perd  énergie et concentration. Les rapports aux autres deviennent tendus, on devient facilement irritables, et cette nervosité, cette fatigue physique  conduisent  à la déprime.

Il faut aller consulter son généraliste, c'est un sujet qu'il connait parfaitement, et vous  retrouverez  avec ses conseils et  son ordonnance , en quelques semaines, un sommeil réparateur, pour une bonne forme physique, et un mental fort pour éliminer stress et déprime.

 

L'aspect humain et le poids social du sommeil :

Donner à chacun un bon lit pour bien se reposer prend toute sa dimension humaine face notamment aux abus de ceux que l'on dénonce comme des «marchands de sommeil», ce qui signifie bien la valeur du sommeil, surtout pour ceux qui en manquent. N'oublions pas  qu'aujourd'hui, en France, plus de 100.000 personnes dorment sur les trottoirs de nos villes.

La dépense sociale des problèmes psychiques et physiques liés aux troubles du sommeil est  considérable, la France occupe  toujours l'une des premières places pour le recours aux somnifères et autres médications adaptées.

La fortune vient en dormant, et mal dormir conduirait-il à la ruine ?

Alors si dans votre entourage, quelqu'un dort du sommeil du sage, en ronflant quelque peu, écoutez le dormir......