Trucs et astuces pour laver un oreiller

Trucs et astuces pour nettoyer un oreiller à mémoire de forme

Garant du confort et d’un bon sommeil au quotidien, la literie est un élément important et a besoin de soins particuliers pour remplir au mieux son office. Pour les oreillers à mémoire de forme, il y a un entretien spécial à prévoir.

En effet, un nettoyage est nécessaire afin de se débarrasser de la sueur, du sébum dû au frottement avec la peau, des squames qui proviennent du cuir chevelu ainsi que l’accumulation de poussière.

En outre, au bout d’un certain temps, il est nécessaire de vérifier si l’oreiller n’a pas besoin d’être changé. Pour ce faire, il faut le plier en deux et voir s’il reprend sa forme. S’il ne le fait pas, cela veut dire qu’il est temps de s’en procurer un nouveau. S’il se déplie de lui-même, un simple nettoyage le rendra comme neuf.

Ci-dessous quelques trucs et astuces pour le nettoyage et l’entretien de l’oreiller à mémoire de forme, selon la matière qui la compose.

Nettoyer un oreiller ergonomique en plume ou en duvet

Il existe des oreillers ergonomiques et des oreillers naturel  qui sont rembourrés grâce à des plumes ou du duvet. Pour les nettoyer, il faut les passer à la machine à faible température. Beaucoup d’utilisateurs pensent que les oreillers en plume ne se lavent pas, ce qui est inexact : il est seulement nécessaire de suivre quelques précautions à la lettre pour éviter de les abimer.

Ainsi, pour laver un oreiller ergonomique en plume ou en duvet à la machine, il faut mettre des balles de tennis dans le tambour. En brassant l’oreiller pendant le lavage, elles vont éviter à la matière de se tasser. Pour le séchage, la chaleur et la lumière du soleil peuvent convenir, à condition de ne pas prendre trop longtemps à faire sécher l’oreiller qui risquerait de faire moisir les plumes. Sinon, le sèche-linge peut également faire l’affaire.

Nettoyer un oreiller à mémoire de forme en mousse

L’oreiller à mémoire de forme en mousse ne doit pas être lavé. En effet, le lavage pourrait nuire à la matière même en attaquant ses propriétés viscoélastiques, ce qui provoquerait une déformation. Ainsi, pour entretenir ce type d’oreiller, c’est de la housse dont il faut s’occuper. Elle se lave avec une lessive douce, à température moyenne mais pour plus de précautions, il faut suivre les instructions marquées sur l’étiquette. Après le lavage, il faut la faire sécher à l’air libre ou par culbutage à basse température.

Si vous dormez tous les jours en posant directement la tête sur la housse, cette dernière doit être lavée au moins une fois tous les dix jours. Pour ce qui est de l’oreiller naturel en mousse lui-même, vu qu’il ne peut être lavé, il faut veiller à le garder aussi propre que possible en le protégeant au maximum.

Ainsi, l’utilisation d’une housse anti-acariens est conseillée, superposée à une taie d’oreiller classique. Ainsi, les deux premières housses protégeront la mousse plus longtemps contre les saletés. Si malgré toutes ces précautions, l’oreiller à mémoire de forme en mousse se salit, il faut essayer de frotter délicatement la tache à l’aide d’un chiffon ou d’une petite brosse à poil doux et souple en appliquant un produit qui nettoie à sec. Pour faire sécher la mousse, il faut éviter l’exposition au soleil et l’éloigner des sources de chaleur. En effet, cette dernière pourrait déformer la mousse en l’aplatissant, d’où l’interdiction de la passer au sèche-linge.

Enfin, il faut savoir qu’un oreiller à mémoire de forme doit être remplacé tous les deux ou trois ans tandis que la housse se lave tous les dix jours en moyenne.

 

  1. Comment choisir son oreiller naturel?

  2. Comment choisir son oreiller à mémoire de forme ?

  3. Comment laver son oreiller synthétique ?

  4. Pourquoi changer d'oreiller ?

  5. Pourquoi dormir avec un oreiller ?

  6. Pourquoi dormir avec un oreiller ergonomique ?

  7. Quelle hauteur pour un oreiller à mémoire de forme ?

  8. Quel oreiller ergonomique à mémoire de forme choisir ?

  9. Quel oreiller pour arthrose cervicale ?