3 raisons pour changer d’oreiller

On ne le soupçonne pas forcément et pourtant, il est primordial de changer d’oreiller de temps en temps. Question d’hygiène ou de confort, il est recommandé de renouveler cette literie tous les 2 à 3 ans. Mais pour quelles raisons ? En voici 3.

#1 : la saleté 

Suite à un sondage effectué par la “Sleep Foundation”, environ 70% des personnes interrogées déclaraient qu’un bon oreiller était indispensable pour un bon sommeil. 

Certes, qu’ils soient moelleux, fermes ou qu’il s’agisse d’oreillers à mémoire de forme, ils constituent un indispensable pour dormir. 

Toutefois, nous commettons une grossière erreur : nous ne les changeons pas suffisamment.

Véritable nid à acariens, bactéries et sébum, les oreillers s’encrassent au fil du temps, et ce, même si vous pensez à mettre une taie d’oreiller. Dès lors, arrivés un certain moment, votre coussin ou votre traversin doivent être changés. 

Et ce n’est pas nous qui vous le disons ! C’est le docteur Robert Oexman, un scientifique spécialisé dans l’impact de l’environnement de sommeil sur les humains.

Bien que les oreillers soient lavables, pour bien dormir et vous assurer une bonne hygiène, un changement plus ou moins régulier de votre oreiller et traversin est nécessaire. 

Contrairement au matelas qui, nous en sommes conscients, doit être remplacé tous les 8 à 10 ans, il faut changer d’oreiller tous les 6 mois à 2 ans.

Et si vous vous demandez encore pourquoi, voici une liste de ce qui passe (ou passera) tôt ou tard sur votre coussin : 

  • des bestioles
  • des excréments des bestioles
  • des restes de peaux mortes 
  • du sébum 
  • de la poussière
  • etc.

#2 : le confort

En fonction de la qualité, de son rembourrage et de vos goûts, votre oreiller va vous plus ou moins favoriser votre sommeil.

Cependant, tous les coussins ne sont pas bons pour la colonne vertébrale ou la nuque. Certains peuvent provoquer des raideurs qui, au fil du temps, peuvent devenir gênantes.

C’est une des raisons pour lesquelles un changement d’oreiller s’impose tôt ou tard. Vous aurez beau passer votre polochon à la machine, il restera le même. 

Si vous vous apercevez que vos traversins ou que vos oreillers ne sont pas adaptés à votre morphologie, il est grand temps de faire un renouvellement ! Un mauvais oreiller risque de :

  • provoquer des douleurs cervicales et chroniques
  • déformer votre colonne vertébrale
  • entraîner des douleurs lombaires

Si tel est le cas, il est conseillé de s’orienter vers des oreillers ergonomiques ou contenant une mousse à mémoire de forme. Ces derniers offrent différents degrés de fermeté et assurent un excellent soutien au niveau de la nuque et le haut du dos.

Venu le moment de changer d’oreiller, rappelez-vous que celui-ci doit vous permettre de positionner parfaitement et convenablement votre tête. 

La position de sommeil influe sur le choix de votre literie. Vous aurez beau prendre les meilleurs oreillers du monde, si celui-ci n’est pas adapté à vos habitudes de sommeil, vous ne pourrez pas profiter pleinement de ses qualités.

#3 : la santé

Pour un sommeil réparateur, un confort optimal et une bonne santé, changer d’oreiller tous les 2 à 3 ans est recommandé.

Outre les taches de transpiration jaunes, les milliers d’acariens qui vivent à vos côtés et la déformation de votre oreiller ferme ou mou, changer d’oreiller est surtout important pour des questions de santé.

Que ce soit un oreiller à mémoire de forme, un oreiller naturel ou encore un oreiller rectangulaire anti-tâches, s’il est mal choisi, il va entraîner une mauvaise position du cou et de la tête et va provoquer un mauvais alignement du corps qui va avoir pour conséquence de provoquer : 

  • des torticolis
  • des maux de tête
  • des maux de dos
  • des raideurs

Pour éviter les douleurs au niveau du dos ou du cou, changer d’oreiller et en acheter un adapté à votre façon de dormir est essentiel.  

Vous voulez éviter à tout prix les douleurs dorsales et cervicales au réveil ? Prenez un oreiller épais si vous dormez sur le côté. Inversement, optez pour un coussin plus fin si vous dormez sur le dos ou sur le ventre. 

Aussi, afin d’éviter toutes douleurs, prenez en compte votre corpulence !

  • Vous êtes plutôt maigre ? Choisissez un oreiller confort qui ne soit pas trop épais (pas plus de 10 cm d’épaisseur).
  • Vous avez plutôt fort ?  Il vous faut un oreiller ferme. 

Ne négligez pas le choix de votre oreiller et de son garnissage ! Celui-ci a un impact direct sur votre santé. 

En revanche, qu’il soit à plumes, à mousse, en polyester ou autre, ni le rembourrage ni la matière n’auront un impact sur votre qualité de sommeil.

Question d’hygiène, de confort ou de santé, changer d’oreiller de temps en temps est extrêmement recommandé. Pour les personnes souffrant de douleurs lombaires ou cervicales, ce changement est d’autant plus conseillé afin d’assurer constamment le bon alignement de la tête avec le reste du corps. Il existe des dizaines et des dizaines d’oreillers. Il y en a pour toutes les morphologies ! Maintenant, c’est à vous de faire le tri et d’opter pour des nouveaux oreillers qui soient adaptés à votre corps et à vos besoins !

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Lire plus

Les autre articles